Soutenance de thèse – A. Volin – 9 décembre 2020

Anaïs Volin, doctorante à l’UMR EVS 5600 et à l’Université Lumière Lyon 2, soutiendra mercredi 9 décembre 2020 à 14h sa thèse intitulée “Des territoires au cœur d’un conflit d’aménagement. Stuttgart 21 et la Magistrale européenne Paris-Budapest”.

En raison de la situation sanitaire, la soutenance se fera en ligne.

Composition du jury :

  • Nacima BARON-YELLÈS, Professeure des Universités, Université Paris-Est Marne-la-Vallée. Rapporteure.
  • Lydia COUDROY DE LILLE, Professeure des Universités, Université Lumière Lyon 2. Directrice de thèse.
  • Aurélie DELAGE, Maître de Conférences, Université de Perpignan – Via Domitia. Examinatrice.
  • Laurent GUIHÉRY, Professeur des Universités, Université de Cergy-Pontoise. Rapporteur.
  • Catherine PERRON, Chargée de recherches, Sciences-Po Paris. Examinatrice.
  • Florian WEBER, Professeur junior, Université de la Sarre. Examinateur.

Résumé :

Les projets de rénovation de gare et de quartier de gare sont nombreux dans les métropoles européennes suscitant un intérêt prolixe chez les géographes au sujet des enjeux fonciers et des recompositions des jeux d’acteurs à l’œuvre dans ces longs projets. Deux éléments forment l’originalité de notre sujet : d’une part l’étude multiscalaire d’un axe transnational européen (La Magistrale européenne Paris-Budapest) consacré à la grande vitesse dont notre terrain, Stuttgart, constituerait le pivot ; d’autre part l’appréhension de la contestation à Stuttgart 21 à travers une analyse spatio-temporelle inédite de la lutte pour, par et sur l’espace. L’ancrage territorial de notre étude repose sur la ville-capitale du Land allemand du Bade-Wurtemberg qui apparaît comme une des régions les plus compétitives de l’UE et historiquement impliquée dans ses instances. Notre travail a permis de comprendre comment le projet d’aménagement ferroviaire et urbain, Stuttgart 21, a modifié matériellement l’urbanisme du centre-ville et l’ensemble des espaces régionaux concernés par la nouvelle LGV entre Stuttgart et Ulm. En parallèle nous avons exploré, à l’aide d’entretiens semi-directifs, les changements immatériels, dans la longue mise en place du projet, des relations entre les acteurs selon les échelons représentés ainsi que l’image de la ville de Stuttgart.

 Cette thèse a été réalisée au sein du Programme de recherches franco-allemand en SHS « Saisir l’Europe-Europa als Herausforderung ».

Contact : anais.volin1@univ-lyon2.fr

Doctorant.es d’EVS, n’hésitez pas à envoyer l’annonce de votre soutenance aux représentant.es pour qu’elle soit publiée sur le blog !


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search