Soutenance de thèse – Damien Petermann – 8 avril 2022

Damien Petermann, doctorant à l’UMR EVS 5600 et à l’Université Jean Moulin Lyon 3, soutiendra le vendredi 8 avril 2022 sa thèse intitulée « L’image de Lyon d’après les guides de voyage aux XIXe et XXe siècles, une étonnante permanence » à 14h30 en salle Caillemer, 15 quai Claude Bernard.

devant un jury composé de :

  • M. Duhamel Philippe, rapporteur, Professeur des Universités, Université d’Angers
  • Mme Rau Susanne, rapporteure, Professeure des Universités, Université d’Erfurt
  • M. Bertrand Gilles, examinateur, Professeur des Universités, Université Grenoble Alpes
  • Mme Cohen Évelyne, examinatrice, Professeure des Universités émérite, École Nationale Supérieure des Sciences de l’Information et des Bibliothèques
  • Mme Lefort Isabelle, examinatrice, Professeure des Universités émérite, Université Lumière Lyon 2
  • M. Gauthiez Bernard, directeur de thèse Professeur des Universités, Université Jean Moulin Lyon 3

Mots-clés : Lyon – géohistoire – tourisme – iconographie – cartographie – système d’information géographique (SIG)

Plan de Lyon (extrait), guide Baedeker Le Sud-Est de la France, du Jura à la Méditerranée y compris la Corse, 9e édition, 1910, collection D. Petermann

Résumé :

Cette recherche porte sur la construction et l’évolution de l’image de Lyon dans plusieurs grandes collections de guides de voyage imprimés, entre le milieu du xixe siècle et la fin du xxe siècle. Le corpus se compose de 61 guides publiés dans deux collections anglaises (guides Murray et Blue Guides), dans une collection allemande (Baedeker) et dans deux collections françaises (guides Joanne et guides Bleus de l’éditeur Hachette). Une analyse multiscalaire de ces titres (du local au transnational) vise à comprendre la manière dont l’espace lyonnais est représenté au sein de chaque collection, en mettant en évidence les grandes tendances et les changements.

Cette thèse s’inscrit dans un cadre pluridisciplinaire, en développant une double approche géographique et historique. Après avoir passé en revue d’autres sources textuelles et iconographiques pouvant être mobilisées pour étudier l’image d’une ville, le choix du guide de voyage comme objet d’étude est motivé et son potentiel est expliqué. Ensuite, un focus est proposé sur le corpus principal, à travers l’histoire de ces grandes collections de guides et la présentation du contenu de ces ouvrages (organisation interne, couverture géographique, sections, entrée « Lyon », iconographie, cartographie). Ce travail se distingue par l’emploi d’une méthodologie qui développe largement la prise en compte de la dimension spatiale des guides : le corpus est analysé selon une approche géohistorique. Différentes étapes (repérage, extraction, spatialisation dans un SIG et analyse) ont permis d’exploiter les informations spatiales présentes dans les trois matériaux des guides : textes, cartes et vues urbaines. Cette thèse pose la question de la manière dont chaque guide construit un espace touristique lyonnais particulier, constitué de « choses à voir » et d’autres objets relevant de l’espace de circulation. En analysant ces collections de guides selon les théories du sigthseeing et du tourist gaze, l’enjeu est de comprendre et de faire apparaître les stratégies de sélection, de hiérarchisation et de mention de ces objets.

Enfin, les résultats de l’analyse des guides du corpus sont exposés et interprétés selon un découpage chronologique en deux périodes (années 1840-années 1910 et années 1920-années 1990). La spatialisation des objets urbains révèle une étonnante permanence dans le choix des « choses à voir ». L’analyse des cartes réalisées à partir du corpus met en évidence que l’espace lyonnais présenté par les guides de voyage est très restreint et marqué par une forte stabilité. Les composantes de l’image de Lyon dans ces grandes collections de guides évoluent finalement très peu au cours de la période 1840-2000, malgré quelques légères inflexions, comme la mise en valeur du passé antique de la ville sur la colline de Fourvière.

Contact : damien.petermann@univ-lyon3.fr

Compte tenu de la capacité de la salle de soutenance, un système d’inscription préalable a été mis en place pour pouvoir faire partie du public.

Pour toutes les informations pratiques, se reporter au billet suivant : https://imagelyon.hypotheses.org/2511


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search