Séminaire doctorant “Ouvrons et déverrouillons nos boîtes”

Dans le cadre de l’atelier “Spatialités numériques et Géomatique”, un séminaire est organisé vendredi 31 mars 2023, rue Chevreul. Il propose un regard croisés de 3 doctorant.es du laboratoire : Eléonore GENDRY, Julien GODFROY et Camille SCHEFFLER.

Séminaire « Doc »  – Ouvrons et déverrouillons nos boîtes – 31 mars  – 10h-12h30 (Salle 411 au 18 rue Chevreul)

Ce séminaire, animé par 3 doctorant·e·s, a pour objet d’ouvrir les boites que nous mobilisons dans nos différents développements. De manière très générique, ces développements s’articulent le long d’un cycle « question thématique/données/ méthodes-modèles ». Les étapes de ce cycle (souvent spirale s’appuyant sur ce cycle) sont essentiellement des modèles d’une « réalité » (modèles de données, modèles informatiques ou statistiques, modèles 3D…) et ces modèles sont mobilisés ou construits sur des hypothèses pour démontrer ou les valider, à des fins didactiques ou heuristiques.

L’enjeu du séminaire est de repartir des étapes de ce cycle pour les réinterroger dans les cadres très opérationnels de 3 recherches doctorales, très différentes tant du point de vue de la thématique que des « outils méthodologiques » mobilisés. L’enjeu est d’identifier ces différences et récurrences, de montrer comment chaque étape enrichit/nourrit l’autre. Ces « recherches » permettront de confronter différents objets de recherches, différentes méthodes d’acquisition de données qualitatives ou quantitatives, différentes méthodes de traitement, inférentielles et exploratoires…

Animé par des doctorant·e·s, cet atelier se veut pédagogique , et est ouvert à toutes celles et ceux qui souhaitent discuter, interroger et éclairer ces questions d’outils méthodologiques et de données numériques dans nos pratiques.

– Eléonore Gendry (LabEx IMU – INSA) : Construire des bases de données géographiques pour saisir les mutations de la morphologie urbaine liées aux transformations de l’activité industrielle : hypothèses, verrous et résultats.

– Julien Godfroy (CNRS – ENS de Lyon) Usages d’outils de télédétection innovants pour étudier les hydrosystèmes : intérêts, verrous et solutions.

– Camille Scheffler (ANR MOBILES, Université Lyon2) Des gommettes aux applications numériques : comprendre et cartographier les expériences spatiales sensibles d’étudiant·es internationaux·ales à Lyon



Citer ce billet
Représentant.es des doctorant.es (2023, 30 mars). Séminaire doctorant “Ouvrons et déverrouillons nos boîtes” Blog des doctorant.es du laboratoire EVS UMR 5600. Consulté le 26 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/omqm

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 03/04/2023

    […] Lire la suite sur le Blog des doctorant.es du laboratoire EVS UMR 5600. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search